gs1-neton-header-05.jpg

De l’Industrie 4.0 à la Supply Chain 4.0

Semelle intermédiaire faite par une imprimante 3D.Robotique, fabrication additive, intelligence artificielle, Internet des objets, geofencing, blockchain et platooning décrivent le monde de l’Industrie 4.0. Les produits et les prestations de services sont reliés entre eux par des réseaux. De nouveaux modèles d’affaires, de nouveaux marchés et produits sont créés.

L’Industrie 4.0 ne se limite pas à un seul secteur, elle concerne toutes les entreprises. Car l’Industrie 4.0 ne représente pas l’introduction d’une technologie isolée, mais d’un nouveau concept et d’un modèle de pensée: les hommes, les produits, les machines et les systèmes sont reliés entre eux de manière numérique. Dans une première phase de l’Industrie 4.0, les processus vont évoluer le long de la chaîne de création de valeur et générer une productivité accrue, des temps de cycles plus courts et une plus grande diversité de produits. Dans une deuxième phase, de nouveaux produits et de nouvelles prestations de services sont créés, appelés «smart products», avant le développement de nouveaux modèles d’affaires dans une troisième phase.


L’Industrie 4.0 nous concerne tous
Les experts s’accordent sur le fait que l’Industrie 4.0 va modifier notre travail et nos vies de façon fondamentale. L’aspect concret des modifications est cependant encore très vague. Les déclarations et les modèles évoluent à un niveau abstrait ou se perdent dans des détails techniques. La dernière étude du marché de la logistique présente un tableau complet des effets de l’Industrie 4.0 sur toute la supply chain avec un sondage sur le marché suisse. Les résultats montrent que les entreprises ont mis peu de projets en application en lien avec l’Industrie 4.0. Le plus souvent, la transparence totale des informations liées aux stocks, aux produits et à la fabrication en temps réel a été mise en place. Au deuxième rang se trouve l’utilisation de systèmes d’assistance utilisables intuitivement et (partiellement) automatisés pour assister le personnel de fabrication. Les principaux obstacles à la mise en application sont constitués par les importants investissements financiers et le manque de savoir-faire technologique et méthodologique. Ainsi de nombreuses entreprises ne savent toujours pas dans quelle mesure l’Industrie 4.0 va influencer la supply chain et les modifications concomitantes sur l’approvisionnement, la production, les ventes, les retours et l’élimination ainsi que la logistique. Nous présentons ci-après les évolutions potentielles sur la supply chain.

Approvisionnement 4.0
L’Approvisionnement 4.0 est relié en réseau de manière numérique avec les achats et tous les fournisseurs pertinents dans la supply chain. Ainsi l’entreprise acquiert une transparence sur les prestations de ses sous-traitants et prestataires de services. En plus, les Big Data Analytics sont utilisés comme assistance à la décision. Ici tous les processus se déroulent automatiquement et les smart contracts sont intégrés dans les processus. On attend également de gros effets sur le flux financier qui sera automatisé.

Production 4.0
La fabrication dans la Production 4.0 est entièrement automatisée. Pour cela, des robots, des machines et des installations auto-pilotés et mis en réseau sont utilisés. Les installations de production sont équipées d’interfaces standardisées et configurables de façon modulaire. Les machines, les installations et les robots se donnent des missions entre eux et les effectuent en autonomie. Ceci augmente la flexibilité et permet de réagir plus rapidement à des souhaits modifiés de clients.

Ventes 4.0
Ventes 4.0 décrit la mise en réseau et l’intégration de tous les canaux de vente. Le traitement d’une commande client ou d’un achat est effectué indépendamment du canal dans lequel la commande a été actionnée. La mise à disposition de la commande se fait à l’aide de moyens de transport intelligents, comme les drones ou les véhicules autonomes. Les autres mots clés en lien avec Ventes 4.0 sont geofencing, shopper journey, smart contracts, prévisions de vente et Big Data.

Élimination 4.0
Dans le cadre de Retours et Élimination 4.0, les entreprises sont reliées en réseau avec leurs clients. Ainsi les clients peuvent s’inscrire sur Internet pour la reprise et seront informés du jour de collecte prévu par une application. Les renvois d’appareils électroménagers sont générés par le produit lui-même, dès qu’il constate que des composants essentiels sont défectueux ou bien qu’il a atteint le terme de sa vie. Et des tournées optimisées sont organisées sur la base de messages automatisés indiquant le niveau de remplissage des bacs de déchets.

Logistique 4.0
La Logistique 4.0 offre à ses clients des produits et des prestations de services individualisés. Elle vise à renforcer la compétitivité par des avantages de durée et de flexibilité, par la précision ainsi que des services (numériques) à valeur ajoutée. Ceci est rendu possible par l’utilisation en réseau de nouvelles technologies qui permettent un transbordement et un stockage entièrement automatisés. Le transport est effectué par des véhicules sans chauffeur qui communiquent et interagissent entre eux en temps réel.

Un vent frais génère le mouvement
Avec l’Industrie 4.0 et la Supply Chain 4.0 qui y est liée, les entreprises se trouvent au début de bouleversements et de modifications. La multitude de produits va fortement se développer, des produits individualisés seront fabriqués et la «taille de lot 1» gagnera sa place dans les entreprises. De plus, les produits seront mis en réseau et se transformeront en «smart products» (produits intelligents). Sur cette base, de nouvelles prestations de services seront développées et de nouveaux marchés apparaîtront. Ces modifications accroîtront la complexité des supply chains, mais leur importance augmentera également au sein des entreprises. Conserver une vue globale et anticiper les évolutions potentielles représente un grand défi. Non seulement les supply chains, mais l’organisation et la culture des entreprises doivent aussi être adaptées. L’entreprise peut maîtriser le changement avec succès uniquement en poursuivant une approche intégrée. Dans une première étape vers l’Entreprise 4.0, il faut créer la conscience chez les décisionnaires que l’Industrie 4.0 va durablement modifier les marchés. Les entreprises qui se confrontent dès aujourd’hui à l’Industrie 4.0 et à la Supply Chain 4.0 auront un avantage concurrentiel dans le monde de demain.

Dr. en sciences économiques Simon Zäch

Étude ciblée SCM 4.0
La dixième étude du marché de la logistique suisse se concentre sur la gestion de la Supply Chain 4.0. Elle présente le degré actuel de mise en application du point de vue de l’Industrie 4.0 en Suisse, et les technologies et solutions de l’Industrie 4.0 dans la supply chain sont également décrites. Les enseignements sont répartis sur l’approvisionnement, la production, la distribution, les retours et l’élimination, et les effets potentiels sont présentés. L’étude est rédigée par l’université de St-Gall pour le compte de GS1 Suisse. L’étude globale ainsi que les différentes études ciblées peuvent être achetées au format PDF auprès de GS1 Suisse: www.gs1.ch/shop

Nach oben